Le dragage du ponton… 2015 - 2016

Prévu initialement au printemps 2015, le chantier a réellement démarré fin novembre 2015. Mais très vite, le dragage a du s’arrêter après l’extraction de la couche vaseuse en couverture, le matériel n’étant plus efficace, pour rentrer dans la couche de sable indurée et atteindre la cote de moins 1 mètre sous le niveau du zéro des cartes.

Prévu initialement au printemps 2015, le chantier a réellement démarré fin novembre 2015. Mais très vite, le dragage a du s’arrêter après l’extraction de la couche vaseuse en couverture, le matériel n’étant plus efficace, pour rentrer dans la couche de sable indurée et atteindre la cote de moins 1 mètre sous le niveau du zéro des cartes.

7 décembre : démontage des pontons et grutage des 2 passerelles vu la nature des matériaux rencontrés afin de poursuivre
8 décembre : exécution d’une bathymétrie complémentaire sous le ponton
9 décembre jusqu’au 16 décembre : reprise du dragage
17 décembre : réalisation de la bathymétrie

Au 20 février 2016, il semble que les 500 m³ prévus initialement n’auraient pas été totalement enlevés du fait de la «croûte» superficielle. En fait, les points de suçage n’auraient permis qu’une extraction de type cylindrique (genre "trous de gruyère") sans glissement des vases sous forme conique autour du point d’aspiration.
Une 2ème bathymétrie est en cours de réalisation afin de connaitre les niveaux précis de dragage sous le ponton et plus particulièrement sous la partie sud qui permettrait le retour de la vedette SNSM à son amarrage d'origine.

En tout état de cause, si le niveau de – 1 mètre n’est pas atteint, la prestation du dragage ne saurait être complète et une autre solution serait à envisager :
-  soit le dragage par aspiration est repris
- soit une pelle mécanique sur ponton permettrait l'extraction (avec le problème de l'évacuation des vases et le coût supplémentaire)
- soit le chantier est suspendu et le dragage complémentaire se ferait dans le cadre du dragage général de la souille.

A la date du 10 mars 2016, nous avons fait des photos à marée basse lors de la marée de ce même jour avec une hauteur d'eau restante de 0,26 mètre...

Les résultats du dragage effectué, prévoyant - 1 mètre en dessous du zéro des cartes, sont très loin de l'objectif prévu !

Pire, le ponton nord qui était jusqu'à présent accessible, est lui aussi au niveau de la vase ! (voir les photos ci-dessous)

Le résultat des travaux de désenvasement du ponton est pour le moins négatif et pas à la hauteur de nos espérances, méthode discutable, engins inadaptés ? Lors des réunions avec les élus et du Conseil Portuaire, le bon sens à prévalu et il a été décidé de laisser les choses en l’état, jusqu’au dragage complet du port prévu fin 2017 début 2018. Un appel d’offre pour la désignation du Maitre d’œuvre va être lancé courant mai.provoquera une prochaine rencontre avec la mairie.

Jean-Yves Romagné