Compte-rendu de Réunion Mairie/ADUPP

Du 8 Mars 2016 à 10h

Présents : M. Gilbert Bedard Adjoint au maire chargé du Port

                   Mme Nicole Menival Conseillère déléguée aux Finances

                   M. Corbel Directeur chargé du Port, des Sports, des Plages et du Camping

                   Mme Gallais responsable du port

                   M. Odoard Directeur Technique en charge des travaux

                  MM Louis Penhouët et J-Yves Gruel (ADUPP)

                  M. Philippe Cojan (Yacht-Club) invité par l’ADUPP


L’ordre du jour prévoyait l’analyse du Compte Administratif 2015 et un survol du Budget 2016.
L’incidence du dragage du Port sur le Budget 2016 et sur les Budgets futurs a occasionné l’intervention de M. Odoard en fin de séance.

Compte Administratif 2015

       L’analyse fait apparaître un solde positif de 793.27 € duquel il faut déduire l’achat du logiciel de gestion du Port de 9855 € dont la facture est arrivée en Janvier 2016 (ce logiciel fera prochainement l’objet d’une présentation par Mme Gallais). Le résultat de 2015 serait donc plutôt négatif de -9061.73 €. A rapprocher du résultat 2014 qui faisait apparaître un déficit de -33824.78 . Le fait d’avoir diminuer de 2 le nombre de saisonniers contribue à ce résultat encourageant.

Budget 2016

     Au vu des résultats du Compte Administratif 2015, on peut penser que l’augmentation de 2,5% permettra un meilleur solde mais ne permettra pas d’avoir une provision suffisante en vue du dragage de la souille. Il est anormal d’augmenter tous les ans les tarifs et ne pas pouvoir provisionner.

     Pour le Budget 2017 les tarifs du « large » pourraient être augmentés de 100 euros pour les rapprocher des tarifs de la « souille ».

     Le Budget 2016 ne prévoie pas de recettes supplémentaires mais nos demandes répétées de financements croisés ont abouti pour les associations utilisatrices du Port sauf le Yacht-Club. Ces associations paieront comme tout utilisateur leurs redevances annuelles pour leurs mouillages et recevront en contre partie une subvention municipale si elles en font la demande. Cela amènera quelques milliers d’euros de recettes supplémentaires au Budget du Port sans que les finances de ces associations ne soient pénalisées.

       Pour le cas particulier du Yacht-Club, il faut revenir à l’historique qui date de 1975 ! Lors de la création du Port Public, la ville a racheté tous les mouillages de la baie du Prieuré qui étaient propriété du Yacht-Club d’alors. Il faut donc retrouver les documents d’époque (MM Bedard et Corbel) qui seront vraisemblablement caduques d’après Louis Penhouët car la législation actuelle des ports fait que l’aliénation du domaine maritime ne peut se faire que sur justificatifs et pour des durées limitées sans dépasser les 15 ans. Pour financer les travaux du port, une contribution de tous les utilisateurs est nécessaire. Si exceptions, elles doivent être officialisées par un vote du Conseil Municipal après avis du conseil portuaire.

Travaux portuaires

-        Les plans d’une nouvelle capitainerie et station d’essence sont prêts depuis deux ans mais au vu du Budget actuel il est impossible d’envisager sur les finances du Port à la fois le dragage de la Souille et la construction de la Capitainerie.

-        M. Bedard se tourne vers les services municipaux de l’Urbanisme pour prévoir un bâtiment plus important qui deviendrait un bâtiment communal avec Capitainerie, poste à essence, bureaux municipaux, bureau des associations, locaux d’animation éventuellement sous-loués.

-        11h30 M. Odoard est intervenu pour parler des conditions dans lesquelles s’est fait le dragage au droit du ponton durant Novembre et Décembre. Les résultats ne sont pas satisfaisants et après analyse et tour de table il semble que l’attente du dragage général du port et du chenal soit la meilleure solution du point de vue des services financier et technique, du service portuaire, et des usagers de l’ADUPP et du Yacht-club.
Monsieur Bedard fait remarquer qu’il ne faut pas comparer le dragage au droit du ponton et le dragage général du port. L'objectif, les enjeux, le mode opératoire et son acceptation réglementaire par les services de l'Etat étant d'un autre niveau.
Le Marché d’étude pour le dragage de la souille respecte l’échéancier annoncé par M. Odoard à la réunion avec l’ADUPP du 2 Novembre 2015 et au Conseil Portuaire.
Le planning est le suivant : Avant-projet : 1er semestre 2016 - Projet ensuite ... La prévision des travaux en 2018

Horaires des navettes

            Les associations de plaisance souhaitent pour Juin, juillet, Août, une navette à partir de 7h et une navette de 20h à 21H (appel VHF avant 20H45). Il semble que cela n’est pas possible avec l’effectif actuel. Monsieur Corbel et Madame Gallais vont regarder ce qu’il est possible de faire 

Fin de Réunion à 12h30                                                                Jean-Yves Gruel