Article OUEST-FRANCE du 20 janvier 2018

A l'occasion des voeux du maire, Christian Poutriquet a évoqué les diiférents chantiers du port :

Le désenvasement

C'est la sardine qui bouche l'entrée du Vieux-Port, version dinardaise. Sauf que ça n'a rien d'une légende. L'envasement des zones réservées à l'activité portuaire inquiète déjà depuis plusieurs années. La souille et le chenal sont particulièrement touchés, perturbant l'accostage des bateaux et des navettes. Le problème n'a jamais été réglé. Et plus le temps passe, plus il s'aggrave.

quai 01 2018« Nous ne sommes plus dans le préventif mais bien dans le curatif », annonce Christian Poutriquet, adjoint en charge des travaux, qui n'avance pour le moment pas de date de lancement des travaux mais soutient : « On avance lentement mais on ne lâche pas. C'est une procédure compliquée et longue. »  Des dépôts non pollués

Techniquement, le dragage ne pose pas vraiment de problème, la gestion des sédiments remontés beaucoup plus. C'est d'ailleurs ce point qui fait monter la facture, estimée à 2 millions d'euros, et rend le dossier épineux. Quand bien même « les analyses réalisées montrent que les sédiments ne sont pas pollués ».

La Ville évoque deux pistes à l'étude : l'extraction terrestre par camion jusqu'à un site de stockage approprié, ou le clapage en mer (rejet des vases). La seconde solution « paraît être plus adaptée. Mais c'est un travail de concertation avec les pêcheurs notamment. »

Chaînes de la souille

chaines souilleL'usure des chaînes posées au fond de la souille pour délimiter les mouillages nécessite des travaux de remplacement. Ce chantier d'entretien - classique - devrait bientôt débuter et n'affectera pas l'ouverture du port prévue le 1er avril. Le coût : un peu plus de 200 000 €.

Navettes et Route du Rhum

À la demande de l'Adupp (Association des usagers du port de plaisance), le service des navettes ne connaîtra pas d'interruption entre midi et deux pendant les vacances de printemps. Autre nouveauté, les horaires d'été seront rallongés d'un quart d'heure matin et soir, soit une ouverture de 7 h 45 à 20 h 15.

L'ouverture du port de Dinard sera prolongée cette année jusqu'au départ de la Route du Rhum, le 4 novembre. Dinard participera à la fête, puisque l'organisation devrait utiliser des mouillages du large pour certains bateaux.

Capitainerie

Le projet est dans les cartons : un bâtiment d'environ 50 m² avec accueil et bureaux séparatifs, sanitaires et douches serait positionné entre les deux grues actuelles, pour avoir une vision sur la zone portuaire. « Nous souhaitons monter en gamme pour que Dinard ait un équipement digne de ce nom, évoque Christian Poutriquet. Comme tous les dossiers, on dialogue avec l'Adupp. » L'estimation financière est d'environ 150 000 €, mais la Ville n'a pas encore pris de décision. « Nous aurons des arbitrages budgétaires à faire. Si nous avons l'argent, nous le ferons. »

Contentieux sur un ponton

Ponton 01 2018
Les rampes d'accès et la partie Nord du ponton font l'objet d'un contentieux avec la société responsable. Des constats d'huissiers et des demandes d'expertise sont en cours. Une partie du ponton a été enlevée pour des raisons de sécurité.