New logo seulCompte-rendu du Conseil portuaire du 12 Décembre 2017

A la Mairie de Dinard

Présents : M. Jean-Claude Mahé (Maire), Bruno Deslandes (premier adjoint) Christian Poutriquet (adjoint chargé du Port), Christèle Gallais (Service du Port), Julien Turgot (Service du Port), Christian Corbel (Chef de Service Port, Plages, Camping), Stéphan Odoard (Chef des Services Techniques), Mme Gautier et M. Trépos (Service Finances)

                   Louis Penhouët, Jacky Simon, J-Yves Gruel, J-François Picquart (ADUPP), Yann Radou (Yacht-club), Pierrick Lescouet (Association Dinard Nautique), Hervé Jean et Fernand Jegu (SNSM), J-Luc Griffon (Cie Corsaire).

  1. MaheJean-Claude Mahé, Maire de Dinard, a ouvert ce Conseil Portuaire qui est le premier de sa mandature. Il a rappelé que lors de la campagne électorale de début 2017, l’ADUPP l’avait rencontré pour lui souligner toute l’importance que nous attachions à ce que le Port contribue à l’image de Dinard. Dans ce sens il a mentionné tout le travail réalisé par Christian Poutriquet dans l’avancement du gros dossier sur le désenvasement et sa volonté d’aboutir. Devant la nécessité d’une autre réunion avec Bruno Deslandes, il a chargé Christian Poutriquet de mener les débats.

                     L’ordre du jour est alors examiné :

  • Adoption du PV du Conseil Portuaire du 13 Novembre 2017 – Louis Penhouët, absent lors de ce Conseil mais cité dans ce PV, a tenu à préciser que le parcours de la zone portuaire qu’il avait effectué avec Christian Corbel fin 2016 était purement informatif et consistait à concrétiser les informations que nous avions portées à Christian Corbel depuis sa prise de fonction en début 2016.
  • Le compte administratif 2016 – Les chiffres de ce Compte Administratif 2016 nous avaient été communiqués lors du Conseil Portuaire du 13 Mars 2017 par Mme Ménival (Conseillère Municipale aux finances à l’époque) sans qu’il y ait de document fourni. C’est ce document que nous avons maintenant et qui ne donne lieu à aucune discussion. L’ensemble du Conseil prend acte.
  • Les tarifs 2018 – Le tableau des tarifs a été présenté avec une augmentation d’ensemble de 2%.

         Louis Penhouët rappelle que, suivant l’article R5314-9 du code des transports, la proposition de tarifs doit être affichée au Port 15 jours avant le Conseil Portuaire afin de permettre aux usagers de faire éventuellement des remarques ou suggestions à leurs représentants, d’autre part il a redit la façon de penser de l’ADUPP : les tarifs doivent être dissociés de l’ensemble des tarifs communaux. Ils sont faits pour équilibrer un budget mais celui-ci ne sera présenté qu’en Mars. Il n’y a donc aucune mise en perspective.

           La demande a été faite de participer à l’élaboration de ce budget primitif 2018.

           Compte tenu de l’assainissement des dépenses d’exploitation surtout dû à la maîtrise des frais de personnels et des besoins d’autofinancement pour les investissements futurs, nous avons accepté ces augmentations.

  • Questions diverses
  • Changement des chaînes et des suçons de la souille :   Les appels d’offre sont arrivés pour le 8 décembre. Stéphan Odoard est en dépouillement de ces offres, techniquement elles répondent au besoin. Par contre le coût sera plus élevé que l’estimation budgétaire faite, plus de 200 000 euros. Il a confirmé que l’ouverture du Port au 1er Avril ne sera pas touchée même si le nettoyage du chantier n’est pas terminé.
  • Course du Rhum 2018 :   Le Port restera ouvert jusqu’au jour du départ.
  • Aménagement d’horaires pour les vacances de Printemps :   Pour le service des navettes, il n’y aura pas d’interruption dans les heures de midi du 21 au 30 Avril.
  • Horaires d’été : Christian Poutriquet confirme l’augmentation d’un quart d’heure le matin et le soir. Jacky Simon, bien que satisfait de cet allongement d’horaires, signale que ce n’est qu’un retour vers ce qui a existé.
  • Accès ponton Nord :   Les rampes d’accès et la partie Nord du ponton font l’objet d’un contentieux avec la société responsable. Constat d’huissier et demande d’expertise sont en cours. Si l’analyse montre une dangerosité, l’accès au ponton pourrait être remise en question. Principe de précaution oblige.
  • Poutriquet
    Désenvasement 
    :   Le rejet des sédiments est le problème à résoudre actuellement. Christian Poutriquet précise que la solution du Lyvet est abandonnée. Il existe deux autres pistes en discussion actuellement mais il est trop tôt pour communiquer.

                 Le marché d’étude et réalisation passé mi-2016 est arrêté depuis Mars 2017 en attente de solution de rejet. Il va être clôturé. Un autre marché sera lancé quand l’extraction des sédiments pourra commencer.

Jean Yves Gruel

Jean-Yves Gruel