New logo seulBtn retourCompte rendu du Conseil Portuaire extraordinaire du 16 avril 2021


Présents : Pour la mairie : A. Salmon ( C. Fontaine (délégué à l'urbanisme et aux travaux), C.Chaufour (délégué aux affaires portuaires et aux ouvrages littoraux), C. Corbel (chef des services des sports, des plages et du port C.Gallais (bureau du port)
Pour les associations : L. Penhouët , J.P Guibout, J.M Brault (ADUPP), P. Constant (yacht club), J.Y Bourcier (activités pêche), J.L Griffon ( C ie Corsaire), H. Jean

 

Ordre du Jour : Présentation du projet de la Compagnie Maritime Dinardaise

A 17h A. Salmon ouvre la séance.
Jacques Chevalier après s'être présenté fait une présentation de la société dont il est le gérant :
- 3 bateaux taxis (2 navires en aluminium et 1 semi-rigide)
- 2 passagères qu ’il vient d ’acquérir
Le Lady Anne, bateau de 15,50 mètres, pouvant transporter 60 passagers.
Le Lady Kadarn, bateau de 15,46 mètres, pouvant transporter 84 passagers.
Jacques Chevalier compte en plus du transport des touristes vers Cézembre ou les Ebihens, développer une ligne régulière entre Saint-Malo et Dinard ouverte toute l’année avec des horaires adaptés aux scolaires et travailleurs. Il compte employer en saison 25 salariés.
Pour cela il sollicite la possibilité de mettre un guichet pour la billetterie sur la cale au bec de la vallée.
Après cette présentation, Jacques Chevalier quitte la réunion et une discussion s'engage pour la suite à donner aux demandes de la Compagnie Maritime Dinardaise

L'ADUPP non concernée par l'arrivée de cette nouvelle structure, rappelle sa seule exigence est que le ponton soit exclusivement réservé aux usagers du port comme le prévoit d'ailleurs le règlement et signale à ce sujet que le bateau "Captain Taxi" non usager du port, est fréquemment stationné au ponton sans personne à bord.
Jean Luc Griffon gérant de la Compagnie Corsaire, soucieux de ne pas être victime d'une concurrence déloyale, demande que la nouvelle compagnie soit soumise aux mêmes contraintes et taxations que sa compagnie.

Jean Yves Bourcier, fait part de son mécontentement, les pêcheurs ont de moins en moins de place pour leurs matériels
Le débat s'achève par un vote :
Contre : Mr Bourcier   - Abstention : Mrs Penhouet, Guibout, Brault (ADUPP), Mr Griffon (Cie Corsaire), Mr Constant (Yacht club)
Pour : Mrs Salmon, Chaufour, Mme Gallais.

Ce conseil portuaire extraordinaire est l'occasion de faire un point sur quelques sujets en cours :
- Sur le ponton, changement de dénomination de la zone réservée aux plaisanciers par «embarquement/débarquement des usagers» (en remplacement de «clients»)

- A l'entrée des passerelles pose d'une pancarte «accès strictement réservé aux usagers du port de plaisance».

- Projet de «bar à huîtres sur l'estacade» Confirmation de la mise en place d’une structure mobile pour cet été.

- Parking : Les macarons à poser sur le pare-brise sont arrivés; une information sera faite auprès des usagers afin qu'ils viennent les récupérer. Mr le Maire ajoute qu'il va signer un décret autorisant la police municipale à verbaliser les véhicules non autorisés aux heures réservées aux plaisanciers.

- Chaines usagées laissées sur l'estran: Madame Gallais fait part d 'une impossibilité à récupérer un tiers d'entre elles (zone la plus au large). L'ADUPP fait part de sa surprise, nous en reparlerons à la prochaine réunion avec Mrs Fontaine et Chaufour.

- La cuve à essence est polluée par une infiltration d'eau. Pour ne pas prendre de risque pour les moteurs, elle va être vidangée et rechargée

- La passerelle, en attente de la décision du « Super expert » qui semble rechercher une fragilisation du métal par une sur-soudure

En l'absence de questions supplémentaires, Mr Salmon clôture cette réunion extraordinaire du Conseil Portuaire à 18h15.